Et si l’obésité ne représentait que la partie immergée de l’iceberg ?

Pourquoi l’IMC (Indice de Masse Corporelle) est un indicateur limité et obsolète ?

Véritable fléau des temps modernes, l’obésité fait couler beaucoup d’encre. Notamment celle des scientifiques qui tentent d’endiguer un phénomène lancé à toute vitesse. Cependant, de nombreux travaux de recherches ont fait naitre la notion d’obésité de poids normal et l’importance de l’évaluation de la répartition des graisses, qui peut être différente d’un individu à l’autre.

Désormais, l’obésité n’est pas toujours liée à un poids excessif… En effet, malgré un IMC « normal » un pourcentage non négligeable de personnes sont à haut niveau de risque cardio-métabolique.

Il est donc primordial de déterminer le niveau de risque de manière beaucoup plus précise que par l’IMC et en particulier en mesurant systématiquement le tour de taille.

Pourquoi la graisse abdominale est un facteur de mortalité indépendant ?

Nous savions déjà que le gras en excès, qui a tendance à s’accumuler en « bouée » autour de la taille de certaines personnes, augmente le risque de survenue de maladies chroniques telles que le diabète de type 2 et les maladies cardiovasculaires.

Une récente méta-analyse de la littérature scientifique, portant sur 72 études réunissant plus de 2 millions de participants, révèle que les personnes qui ont tour de taille plus élevé ont un risque plus important de mortalité précoce, et ce quel que soit leur poids.

En effet, la graisse située autour de l’abdomen, en particulier la graisse viscérale entourant le foie et les organes internes, est hautement inflammatoire et délétère de par son activité métabolique. En effet, ce tissu adipeux viscéral est reconnu comme un véritable organe paracrine et endocrine, c’est-à-dire qu’il libère de façon continue des substances potentiellement toxiques pour notre organisme.

La solution pour ces patients à haut risque métabolique est de perdre du poids en ciblant spécifiquement la masse grasse viscérale péjorative.

C’est exactement ce que propose le programme RNPC :
1. Perte de poids
2. Cibler la masse grasse et préserver la masse musculaire
3. Stabilisation

Le niveau d’expertise et d’expérience ainsi que le niveau de preuves atteints par Groupe Ethique et Santé est absolument unique aussi bien en France que dans le monde. Scientifiquement prouvées l’efficacité et la sécurité de la méthode RNPC sont aujourd’hui inégalées. C’est pourquoi, de grands experts mondiaux se rallient naturellement pour valider et soutenir le développement du programme RNPC.

 

Retour en haut