Informations de l'étude

Auteurs : Sébastien Bailly, Odile Fabre, Mallory Cals-Maurette, Laurent Pantagis, Robin Terrail, Rémy Legrand, Arne Astrup, Jean-Louis Pépin

Lien de l'étude : https://doi.org/10.3390/jcm11236890

Résumé

La deuxième étude prospective, intitulée “Impact d’une rééducation nutritionnelle psycho-comportementale sur le sommeil et les comorbidités de sujets obèses ou en surpoids à risque de syndrome d’apnées du sommeil (DIETSLEEP)” avait pour objectif principal de comparer la somnolence et le risque d’apnées du sommeil avant et après une perte de poids obtenue grâce au Programme RNPC.

Cette étude a été réalisée en partenariat avec le service du Professeur Jean-Louis Pépin (CHU Grenoble-Alpes).

Une cohorte de suivi prospective d’une centaine de sujets en surcharge pondérale suivis dans les conditions standardisées de prise en charge diététique en vie réelle dans les centres RNPC situés autour de Grenoble a été constituée entre janvier 2019 et janvier 2021. Les résultats ont été publiés en novembre 2022 dans le journal scientifique International Journal of Clinical Medicine (Impact Factor 4,964).

Certification

Sécurité des patients

Cette recherche a reçu l’avis favorable du Comité de Protection des Personnes le 7/11/2018 par Sud Méditerranée III, qui a été transmis pour information à l’Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé (ANSM).

Résultats

La perte de poids, incontournable dans la prise en charge du syndrome d’apnée du sommeil    

Pour cette étude "DIETSLEEP", six centres RNPC ont collaboré et ont inclus 127 patients sans SAOS connu. Ces participants ont été répartis en deux groupes distincts : ceux sans risque de SAOS (n=81, soit 64%) et ceux présentant un risque de SAOS (n=46, soit 36%).

Les deux groupes présentaient des différences significatives en termes de caractéristiques anthropométriques lors de leur inclusion dans l'étude. En effet, il y avait des variations notables concernant le poids corporel (90,5 kg vs 78,8 kg), l'indice de masse corporelle (IMC) (28,4 vs 32,2), le tour de taille (92 cm vs 100 cm) et la pression artérielle diastolique (83,7 mmHg vs 86,2 mmHg) pour les deux groupes, respectivement.

L’amélioration significative des paramètres métaboliques obtenue grâce au Programme RNPC (réduction du tour de taille, du poids, de l’IMC et de la PAD) s’est accompagnée d’une l’amélioration significative du risque de SAOS et de la somnolence diurne.

Présentation de l'Étude DIETSLEEP lors de deux Congrès Internationaux sur le Sommeil

Les résultats de cette étude clinique ont été présentés par le Dr. Sébastien Bailly, Pharmacien, PhD en biostatistiques et méthodes en recherche médicale et chargé de recherche INSERM au laboratoire HP2, lors de la 26ème conférence de l’European Sleep Research Society à Athènes et durant le Congrès francophone du Sommeil, qui s’est déroulé à Lille en novembre 2022.

Retour en haut