Témoignage Sandrine G.

[blockquote]« Petit témoignage que j’ai partagé avec mes amis FB quand je suis passé en stabilisation 😉 »[/blockquote]« Je voulais partager un petit bout de ma vie, me lira qui voudra 😉

L’obésité cette maladie qui tue à petit feu, pendant des années je me suis dit que j’étais bien dans mon corps et dans ma tête, jusqu’à ce jour de janvier 2019 où l’électrochoc m’a fait réagir hypertension artérielle m’obligeant à être medicamentée avec 3 cachets, apnée du sommeil m’obligeant à porter une orthèse la nuit, la fatigue, les douleurs…. et après que va t’il se passer risque de diabète, d’AVC, voir pire 😩. Fallait que cela s’arrête, j’ai donc décidé de me prendre en main sérieusement car la vie n’a pas de prix. Quand on te dit que tu es dans l’obésité morbide ben y’a rien de drôle. Je n’ai jamais été mince et ne le serai jamais mais fallait absolument faire quelque chose. Le jour où je rencontre pour la première fois la diététicienne, sans grande conviction, j’écoute attentivement tout ce qu’elle me dit et décide d’essayer la méthode, je débute un régime médicalement suivi, en me disant de toute façon sur moi ça ne marchera pas et puis avec toutes ces restrictions jamais je n’y arriverai donc sans grands espoirs je me lance.À ce jour, je suis fière de dire que je rentre en phase de stabilisation après avoir perdu 43kg300 et 37 cm de tour de taille, 6 tailles de pantalons (du 54 au 40/42), 1 pointure de chaussures lol. (…) Après 10 mois de phase d’amaigrissement, je suis fière de mon parcours, suppression d’un comprimé contre la tension, diminution du dosage d’un 2ème, pratiquement plus d’apnée du sommeil et pratiquement plus de ronflements, je me sens beaucoup mieux, libre, fatigue et douleurs parties, je suis plus sereine, beaucoup moins nerveuse 😀 certes je n’ai pas fini car la stabilisation va être longue mais cela en valait la peine.Je tiens à remercier mon médecin traitant et mon cardiologue pour la prise de conscience et de m’avoir dirigé au bon endroit, ma diététicienne pour sa gentillesse, sa bonne humeur, ses conseils même si notre parcours ensemble est loin d’être fini, ma famille et mes amis pour leur soutien et leurs encouragements et d’avoir cru en moi, mon corps et mon cerveau pour avoir joué le jeu. J’apprends à me redécouvrir petit à petit et j’aime cette personne que je découvre 😊 je n’arrive pas à me reconnaître sur la première photo c’est bizarre non.

P.S: Non je n’ai pas subi de chirurgie, j’ai refusé, c’est juste le prix de mes efforts et j’en suis fière »

Sandrine G.

Retour en haut